Partagez | 
 

 La vérité toute nue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 21/05/2017


MessageSujet: La vérité toute nue    Mer 9 Aoû - 0:32

J'essaye de trouver toutes les raisons du monde pour rester encore un peu chez moi, dans mon cocon douillet. J'ai rangé un peu la cuisine et d'ailleurs je suis tombé sur une petite boite d'épice envoyée par ma famille française du côté de mon père. Ils nous gâtent toujours trop. J'ouvre le couvercle et je m'enivre de toutes ses odeurs. Je referme et je la rentre dans mon sac à dos ou j'ai déjà installé l'ordinateur portable et le dossier. J'aime utiliser des épices de qualité, mais intuitivement je me dis que se serais sympa de la donner à Noah. C'est quelque chose qui peut le plaire. Sans arrière pensé j'aime couvrir les personnes que j'aime de cadeau, de petits objets ou d'attention particulières qui me font penser à elles.

Je regarde si j'ai à nouveau des choses à nettoyer , a ranger mais non, il était temps que je parte pour me rendre à l'abattoir. Je traine des pieds jusqu'à la porte. Je m'y prends plusieurs fois avant de fermer la porte. Mon vélo déraille. bref, tout pour que j'arrive avec une heure de retard sur l'heure annoncée. Je regarde un peu à travers la vitre au cas ou j'aperçoive sa silhouette, mais personne. Je regarde mon téléphone mais aucun message. Ah, je le vois sortir de sa voiture. je suis entre rassuré et inquiet. Rassuré, de le voir s'éloigner de cette boite de ferraille et sortir indemne. Mais inquiet pour ce qui va suivre au sein de cette boulangerie. Comme un bouclier, je sors la petite boite à épice pour la placer devant moi. Ridicule certes, mais réconfortant. Je lui lance un petit sourire timide, rare chez moi, mais il faut dire que c'est un moment particulier.

-Désolé d'avoir mis du temps...Tiens...C'est peut être pas le bon moment mais j'ai pensé à toi en les voyant trainer dans la cuisine ...Pour faire des expériences culinaires...sens ! tu va voir c'est de la super qualité ! J'ai hâte de voir ce que tu peux faire avec..elles viennent de France.

C'est peut-être déplacé mais cela me semble bien de commencer par ce genre de petit plaisir. Et puis, si jamais il m'enverra bouler et cela sonnera le début de la séance tragique à suivre.

Des larmes et du sang en perspective...Juste des larmes m'irait parfaitement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

A contradiction

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 25


MessageSujet: Re: La vérité toute nue    Dim 13 Aoû - 19:40

La vérité toute nue.
Almire Pittman


A peine ma voiture garée, je coupe la radio et le moteur n'oubliant pas de la verrouiller. Chantonnant en sortant en prononçant quelques paroles dont je me souviens de la chanson "Mud Blood" de Loïc Nottet.  Almire est arrivé en même temps que moi, ça me soulage, je n'aurais jamais pensé que j'allais avoir des embouteillages sur la route. Sa posture me montre qu'il est tout de même anxieux pour ce qui va suivre et je crois que je ne suis pas vraiment plus à l'aise que lui. Mon sourire répond directement au sien, j'essaie de le rassurer et de lui dire silencieusement qu'avec moi, il n'a rien à craindre. D'un grand pas, je le rejoins réceptionnant la petite boîte qu'il me tend avant de l'ouvrir pour sentir l'odeur des différentes épices.

• Ça sent divinement bon !

D'un nouveau sourire, je le remercie pour ensuite me diriger vers l'entrée de ma boutique, celle-ci nous accueillant avec la petite clochette qui me prévient toujours à l'arrivée d'un nouveau client. Quelques personnes semblent espérer que j'ouvre exceptionnellement, mais mon affiche tournée qui montre que c'est fermé les fait partir d'un pas lourd. En ce qui me concerne, je suis déchiré entre le fait d'être impatient et de redouter ce que je vais apprendre dans ce fameux dossier. D'un geste de main, j'invite Almire à s'asseoir tandis que je vais nous chercher de quoi grignoter dans mon frigo qui contient toujours trop de choses par rapport à ce que met dans l'étalage. J'en profite d'ailleurs pour voir si tout les ingrédients pour mes gâteaux sont bels et bien là. Avec ma tête de linotte, je me retrouverais avec un gâteau au chocolat sans chocolat si je ne vérifierais pas souvent.

Attrapant des petites pâtisseries dans leurs petite boîte, je les dépose sur la table, allant ensuite chercher des boissons japonaises pour enfin m'asseoir, ma jambe droite bouge toute seule tellement je suis nerveux et je sais que dans deux minutes, je vais attacher mes cheveux pour les détacher par la suite et recommencer ce cinéma jusqu'à ce qu'une autre émotion vienne remplacer ce stress.

• Ecoute, je suis un gars bizarre. Vachement imprévisible. Alors, dis-toi bien que quoi qu'il se passe, Almire, mes mots ne seront pas forcément dirigé contre toi. Ce sera juste ma réaction par rapport à tout ça. J'ai beau avoir voulu détendre l'atmosphère, je crois que nous sommes tous les deux terriblement anxieux par rapport à ce qui va se passer. Mais dis-toi que j'en ai besoin, que sans ça, je vais continuer à faire du surplace. Tu vas vraiment me libérer d'un poids que je porte depuis un an.

Je déblatère les mots et je m'emmêle dans mes pensées. Je crois que je le mets encore plus mal à l'aise qu'il ne l'est, alors je décide d'ouvrir ma bouteille pour boire une longue gorgée. Le laissant enfin parler. Allez, Noah, tu vas enfin découvrir la vérité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vérité toute nue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ce que l'homme retiendra de moi, si il retient quelque chose, ce ne sera qu'une infime partie de la vérité." ||DANSEUSE||
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: | Boulangerie - Pâtisserie |-
Sauter vers: