Partagez | 
 

 C'est l'histoire d'un petit chinois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 30/06/2016


MessageSujet: C'est l'histoire d'un petit chinois...    Ven 17 Fév - 17:46


Jiang Li Chen


Qui suis-je ?


☁  Mon personnage • ❝ Citation qui rox du poney ❞
Je me nomme Jiang Li Chen et j'ai 22 ans. J'appartiens au groupe des Pécheurs (?) . Je suis de nationalité Américaine, je suis un pur et dur. Je travaille actuellement comme Serveur/cuisinier dans un petit restaurant chinois familial en semaine, et gigolo les week-ends. J'aime mes parents, coudre, créer des vêtements, m'habiller en fille et je déteste ce que je suis, la violence, les problèmes liés à l'argent, mais je vous détaillerai ça plus bas. D'ailleurs sexuellement je suis Dominé – plutôt Docile, chacun ses préférences ! Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Shiro Yoshiwara, de Adekan, me la vole pas j'y tiens ! J'ai bien lu le règlement en voici la preuve : CODE VALIDE PAR VLAD, tu vois j'ai pas menti !


☁  Moi aussi j'existe ! • ❝ Citation qui rox du poney ❞
Hey ! Mon pseudo est Stramoine o/ et j'ai un certain âge au dessus de la majorité 8D . Je fais du RP depuis trop longtemps, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est changeante 8D, mais j'en change régulièrement. J'aime la flemme de lister et je déteste voir point précédent, mais je n'en dirais pas plus. J'ai découvert le forum par le biais de 8D , et pour l'instant je le trouve Cool o/. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de faire le ménage hein !, donc tout va bien.


Caractère


❝ Je suis comme ça, tu ne me changeras pas ❞
Savez-vous ce qui se cache dans l'ombre d'un sourire ? Pour certains, ce sera de la joie. Pour d'autres, de la tristesse. Chez Jiang, la plupart cache du dépit. Il sourit parce qu'il est gentil. Parce qu'il ne sait faire que ça pour ne pas inquiéter les gens autour de lui. Sa spécialité ; faire passer les autres avant lui. Toujours. De toute façon, Jiang n'aime pas parler de lui. Ou seulement de petites choses superficielles. Histoire de faire comme si. Et de pouvoir changer de sujets facilement. De toutes façons, ça suffit à beaucoup, pas vrai ?
Jiang, c'est aussi un cumul de différentes questions. Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j'erre ? Mais surtout qui suis-je. Un homme ? Une femme ? Etre soi-même, ou celui qui ses parent voudraient ? L'esprit de Jiang est hanté par toutes ses questions. Tout le temps. Mais il garde tout pour lui. Et il sourit.
Il essaye de ne plus subir, mais d'agir. Sauf qu'il n'y arrive pas. Il finit toujours par retomber dans ses anciens travers. Toute la vie de Jiang n'est rien de plus qu'un va-et-vient entre le futur possible, et le passé encré.  Et pas seulement entre ça. Sa vie semble intimement liée à ses histoires de coeur – toujours des catastrophes. Autrefois, il attendait le prince charmant. Aujourd'hui, il espère juste ne pas finir trop mal. Et certainement pas en couple. Il a abandonné l'idée – aussi à cause de son remboursement pour les chinois, sans aucun doute. Il ne supporte plus son reflet dans la glace. Il déteste ce qu'il est devenu. Et ça, ce n'est pas prêt de changer...


Physique


❝ Alors, je te plais comme ça ? ❞
• Jiang est une crevette. Ou ce à quoi une crevette pourrait ressemblait si elle était humaine, c'est-à-dire : pas bien grand, pas bien épais, et qui rougit facilement. Pour être plus précis, Jiang fait un mètre soixante-quatre. Donc oui, il est petit. Mais comme il est très souvent habillé en femme, au final, les réflexions sur sa taille sont assez peu nombreuses. Beaucoup moins que les ‘’Hey, miss, t’es mignonne. Tu me files ton numéro ? ‘’ ou autres stupidités. Exactement le genre de choses qui fait rougir Jiang immédiatement. Comme une pivoine. Il en faut très peu pour le gêner. Et ça lui suffit. Parce qu’il a conscience qu’on le regarde. Qu’on voit son corps qui n’a plus que la peau sur les os. Beaucoup trop maigre, en soit. De toute façon, il ne mange plus assez depuis un long moment. Raison de manque de consistance. Alors il se cache derrière ses longs cheveux noirs. Il redresse de temps en temps son regard bleuté. Qui finit irrémédiablement par fixer le sol. En même temps, Jiang réajuste ses vêtements, toujours, par réflexe, pour être sûr que sa peau soit le moins visible. Surtout ses cicatrices. Les traces de ses coups reçus, et des nombreux accidents dont il avait pu être victime… Mais il a commencé à s'en défaire. A les couvrir. Notamment à l'aide de tatouages. Pour le moment, il n'en a qu'un en bas des reins ; un papillon en water color. Faut dire qu'il n'a pas vraiment les moyens d'en faire plus...


Histoire


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞ • Toute vie commence par une rencontre. Celle de Jiang a débuté lorsque un jeune chinois a rencontré une jeune chinoise dans un restaurant où elle travaillait, tous deux d'origines américaines. Ils ont commencé par travailler ensemble. Puis, par s’aimer. Jusqu’au moment où ils ont fini par avoir un unique enfant : Jiang. Il a été aimé et choyé, même s’il n’avait pas tout ce dont un enfant aurait pu rêver. Mais il avait été heureux malgré tout. Et c’est ça qui était important. En plus, même avec leur difficulté financières, ils avaient tout fait pour qu’il puisse faire ce dont il avait envie. A commencé par de la gym. Il avait essayé, et il avait adoré. A tel point qu’il s’était très vite jeté à corps perdu dedans. Et il était bon là-dedans. En parallèle de ça, Jiang se découvrit très vite une autre passion : celle de s’habiller en femme. C’était naturel pour lui. Comme de respirer.
Une petite chose qu’il s’est mit à garder pour lui en grandissant, en remarquant que ça dérangeait. Particulièrement lorsqu’il pu entrer dans un cursus spécialisé en sport. Un complexe fait pour accueillir différents sportifs, considérés comme de potentiels champions olympiques. Et une chose est sûre, c’est que Jiang n’a clairement pas eu le meilleur accueil qui soit. Petit, chinois, efféminé, homosexuel (et il ne s’en ai jamais caché)… Autant dire qu’il avait tout pour ne pas plaire à tout le monde. Résultat, il fut une victime de choix pour les sportifs un peu plus musclés. Pas besoin de s’attarder là-dessus, je pense que vous pouvez imaginer sans mal ce qui a pu lui arriver. Mais en attendant, Jiang gardait son sourire. Après tout, il était entrain de réaliser son rêve, n’est-ce pas ? Il avait une chance de pouvoir participer aux Jeux Olympiques. Enfin, une chance… une possibilité. Et c’était déjà beaucoup. Etait. Parce que tout prix fin brutalement. Pour commencer, Jiang fut victime d’un séisme. Au cours de celui-ci, il fut retrouvé sous les décombres d’un immeuble. Après un tour à l’hôpital, il pu ressortir dans un état correct. Il devait juste faire attention à ne pas trop forcer, sans quoi son corps le lâcherait, et il ne pourrait plus refaire de gym à haut niveau. Et pourtant, c’est ce qui lui arriva. Jiang ne força pas. Non, non. Bien au contraire. Il se fit tout simplement refaire le portrait par quelqu’un. Sans doute un collègue jaloux. Sans Jiang, c’était une chance de plus de participer aux JO. Mais peut-être cela n’avait-il rien à voir avec tout cela… Qui sait ?  
Toujours est-il que, suite à tout cela, Jiang dû se retirer du sport à haut niveau. Et il rentra chez ses parents. De toutes façons, il n’avait plus rien à faire là-bas. En plus, il devait trouver ce qu’il allait faire maintenant. Et c’est en rentrant à New-York qu’il réalisa la situation de ses parents. Ses allées-retour à l’hôpital avait coûté beaucoup d’argent à ses parents. Et l’argent qu’il avait pu mettre de côté n’avait pas suffit. Résultat, ils s’étaient endettés pour lui. Au près de la mafia chinoise. Du coup, aujourd’hui, Jiang aide au mieux ses parents au restaurant, pour le faire tourner. Et le week-end, il travaille pour les chinois, en vendant son corps, pour rembourser la dette de ses parents. Après tout, c’est tout ce qu’il lui restait maintenant…   




Phrase de conclusion

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'un petit chinois...    Ven 17 Fév - 22:54

reeebienvenuuue! :D

Faudra des liens avec ta gueule d'ange toute mimi <3

Bon courage pour la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'un petit chinois...    Sam 18 Fév - 0:24

Rebienvenuuue !! o/

Revenir en haut Aller en bas

Burning alive

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 21/07/2016


MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'un petit chinois...    Sam 18 Fév - 7:14

Rebienvenue ♡
Trop choupi ce perso, on a déjà un lien avec Dy' mais peut être qu'on pourra en trouver un avec John ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

L'Alligator

avatar

Messages : 579
Date d'inscription : 19/01/2016
Localisation : Toujours un cran au dessus de toi ~


MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'un petit chinois...    Sam 18 Fév - 12:49


Tu es Validé !!!

Rien à redire, pas de question sans réponse, fiche simple, précise et concise (mon pêché mignon ♥️ /pan). Histoire avec plus de profondeur qu'on ne pourrait s'y attendre, j'ai été agréablement surprise par cette ouverture qui pourra vraiment être exploitée sur le forum. Bref, je te souhaite beaucoup de rp bien malchanceux, une avancée chaotique pour aboutir à un bel happy end plein de papillons et de robes à fleurs

Rebienvenue à toi très chère, et joyeuse naissance à toi Jiang ♥️


Maintenant c'est le moment de rentrer dans l'arène !! Et pour cela ton devoir t'appelle... Il va falloir que tu mettes tes papiers en règle pour avoir la possibilité de jouer avec le beau monde qui compose City Of Vices !
- Recensement de ton Avatar : Un petit formulaire t'y attend pour t'ajouter au listing.
- Recensement de ton Métier : Il est important de travailler o/
- Parcours de ton personnage : Ses relations et ses rps, pour que l'on sache où tu en es.

Pour les demandes elles ne sont pas obligatoires mais tu es dans ton droit de les vouloir alors n'hésite pas !!
- Demande de rang : Si tu veux un petit surnom qui claque !
- Demande de Logement : Si tu as l'intention d'inviter du monde chez toi c'est mieux d'avoir un toit !
- Demande de RP : Pour enfin commencer à jouer !! Mais n'oublie pas de privilégier les demandes déjà postées

Voilà tu as toutes les cartes en main pour commencer l'aventure parmi nous, n'hésite pas à venir papoter sur la CB ou à contacter le staff au besoin o/
Bon jeu !


_________________
Quand ma petite scandinaaaave... ♫ ~ It's a rich man's world ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est l'histoire d'un petit chinois...    

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'histoire d'un petit chinois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)
» [UC] Cette chanson sans gloire vous racontait la vie, vous racontait l'histoire d'un petit âne gris... || MANQUE KIT
» Histoire du Vieux Petit Saint par Anatole Le Braz
» LES LECONS DE L'HISTOIRE POUR UN PETIT POLITICIEN
» 1185 : Un petit peu d'Histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || Les Vicieux || :: | Présentations | :: | Présentations Validées | :: | Les Pécheurs |-
Sauter vers: