Partagez | 
 

 A long Lonely Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jeune Loup

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 27
Localisation : Dans ton dos, toujours...


MessageSujet: A long Lonely Story   Sam 7 Jan - 23:09


Snow Dimrost


Qui suis-je ?


☁️  Mon personnage • ❝ Carpe Diem ❞
Je me nomme Dimrost Snow et j'ai 23 ans. J'appartiens au groupe des Pécheurs. Je suis de nationalité Américaine, je suis un pur et dur. Je travaille actuellement comme Prostitué de Luxe. J'aime le sexe, le café et la clope et je déteste manquer de café au petit dej, mais je vous détaillerai ça plus bas. D'ailleurs sexuellement je suis Plutôt du genre Dominant mais le contraire ne me déplairait pas, chacun ses préférences ! Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Ogami Rei (fanart), de Code Breaker, me la vole pas j'y tiens ! J'ai bien lu le règlement en voici la preuve : CODE VALIDE PAR VLAD, tu vois j'ai pas menti !


☁️  Moi aussi j'existe ! • ❝ Vive le rp ❞
Hey ! Mon pseudo est FeeMystere ou Pandora et j'ai 26 ans. Je fais du RP depuis plus de 10 ans, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est "XD", mais j'en change régulièrement. J'aime le rp sur les fofo, les jeux de rp, mon amoureux et le chocolat et je déteste être en retard, mais je n'en dirais pas plus. J'ai découvert le forum par le biais de d'un top site trouvé via un autre forum, et pour l'instant je le trouve cool. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de continuer comme ça   , donc tout va bien.


Caractère


❝ Un caractère étouffé ❞ • D'un naturel plutôt calme, Dimrost est un homme qui n'aime pas particulièrement parler de lui mais qui arrive facilement à délier les langues. Il est un homme très tactile et n'hésitera pas d'user de tous ses atouts et expériences du métier pour arriver à ses fins. Il reste en homme intègre et lorsqu'il donne sa parole n'en déroge jamais.
Son détachement sur son passé et son présent étonne toujours autour de lui, ses « amis » ou ses collègues de boulot. C'est sa manière à lui de ne pas sombrer définitivement et de devenir une ombre dans la ville n'attendant que la mort.
Il espère secrètement un jour qu'un homme ravisse son cœur et le détache à tout jamais de son métier pris plus par obligation qu'autre chose. Et se sont les soirs de nuit sans lune où il se sent plus à même de parler un peu, de se confier ou tout simplement de se lâcher.
Dimrost ne regrette pas, ou du moins tente-t-il toujours de le faire croire pour paraître cool. Amateur de jeux dangereux comme les courses de voitures, il parie souvent malgré ce triste événement qui ne l'empêche pas d'avoir un sourire sur ses lèvres étrange et régulièrement présent.
Féru de café, il serait incapable de commencer une journée sans en boire une tasse, sans quoi son humeur deviendrait massacrante. Mieux vaut ne pas lui parler au réveil s'il n'a pas bue une gorgée de cette précieuse boisson.


Physique


❝ Un physique passe partout ❞ • Sur un corps élancé d'un mètre quatre-vingt et assez fin repose des vêtements toujours sombres, en grande partie noir, ou parfois peut se distinguer du violet et dans de rares occasions du bordeaux. Son style, des vêtements assez proches du corps pour les hauts et des pantalons relativement ample ainsi que des bottes de cuir noire.
Sa peau est très pâle du à son manque de soleil et de par sa nature tout bonnement. Il vit la nuit et dors le jour, alors pas très étonnant. Il possède de fines mains avec de longs doigts de pianiste et une musculature sèche voir inexistante.
Son visage est somme toute banal et malgré tout ne passe pas inaperçu, la faute à ses yeux bleus nuit très brillant que son teint blafard laisse ressortir. Encadré par une tignasse sombre aux mèches de devant violines dont il ne prend que rarement soin, il sait jouer à son avantage de ses yeux pour faire fondre n'importe qui.
Il y une partie de lui qu'il cache et qui est la raison pour laquelle il se dit « prostitué de luxe ». Il une cicatrice qui pars du bas de sa fesse droite et remonte jusqu'à sa hanche, visiblement uniquement s'il est dévêtu et de dos. Autant dire qu'aucun de ses clients n'est au courant.


Histoire


❝ Un passé sombre et inexistant ❞ • Qui sont leurs parents ? Seul Dimrost pouvait dire en avoir un vague souvenir. Il avait sept ans lorsqu'ils fut confié, avec son frère âgé d'un an tout juste dans les bras à deux hommes. Ces derniers les choyèrent, les élevant avec tout l'amour qu'il leur été possible de donner à deux jeunes hommes dont les yeux posaient milles questions. Ils vivaient sobrement et Dimrost devint rapidement surprotecteur à l'égard de son cadet, refusant bien souvent de laisser leurs éducateurs s'approcher de trop de ce dernier lorsqu'il apprit à marcher.
Dimrost ne posa aucune question. Il ne voulait pas savoir pourquoi leurs parents les avait abandonné entre leurs mains à eux, mais il compris sans le savoir que c'était pour les protéger. Un matin il retrouva les hommes qui les élevait les yeux rouges de larmes avec un papier qu'ils brûlèrent dès lors que l'aîné des Snow les vit.
Le malheur continua à frapper. Dimrost avait quinze ans alors que son petit frère en avait neuf. Un tragique accident avait dit les médecins, alors que l'homme ivre qui avait percuté leur voiture s'en était sortit vivant avec juste le retrait de son permis. Les garçons avait du quitter leur école pour venir sur place, l'aîné confirma l'identité des hommes et une jeune femme s'approcha d'eux.

Le gamin, avait gardé la main de son petit frère dans la sienne et s'était juré de le protéger quoi qu'il doive lui en coûter.
Ils n'avaient pas de famille autre qu'eux, leurs éducateurs morts dans l'accident de voiture. Mais ils avaient l'habitude de la souffrance, de se trouver avec des personnes qu'ils n'aimaient pas particulièrement et cette dame qui leur présenta un homme bien étrange ne faisait pas exception. Ils furent placé sous son autorité. Un homme petit et rond mais toujours particulièrement bien habillé. Son regard déplaisait à Dim à un point qu'il ne pouvait se l'imaginer.
Il paraissait clean aux yeux du monde. Il tenait un hôtel qui faisait régulièrement des rentes avec des « habitués » disait-il, qui louaient ses chambres à l'année.
Le soir rendu, l'homme les emmena dans sa propres maisons où il désigna leur chambre, spacieuse, puis demanda au brun de le rejoindre dans son bureau. Dimrost rassura son cadet et lui promis de toujours veiller sur lui, de près ou de loin.

Le petit homme se tourna, l'oeil lubrique, sur son nouveau petit « protéger ».

- Ecoute-moi sale mioche, il est hors de question que je vous loge et nourrisse à l'oeil, alors tu va bosser pour moi.


Le jeune Snow ne savait alors pas, en acceptant, ce qui l'attendrait. Mais une parole était une parole, c'est ce qu'il avait apprit pendant plus de six ans auprès de ses éducateurs.

- Tu vas devenir un prostitué, tous les soirs, en échange, je te promet un avenir glorieux pour ton jeune frère.
- Je ferais tout... tout si vous me promettez que jamais vous ne l'obligerez à faire ça.
- Tout dis-tu... marché conclu !

La poigne de l'homme fit grincer les articulation de l'adolescent qui grimaça.

Il vendrait son âme au diable s'il pouvait être sûr que la prunelle de ses yeux, son petit frère, pourrait mener une vie paisible, et cet accord avec leur référent adulte était à peu près équivalent. Le lendemain soir, après l'école, où il continuera à aller jusqu'à passer son diplôme, il rentra et laissa son petit frère à la maison de l'homme bedonnant qui le conduisit, comme il le conduira jusqu'à la fin de ses études, à son hôtel.
Dimrost y trouva des hommes, uniquement, tous vêtu dans un style particulier et assez voyant. Le MAC, puisqu'il n'était rien d'autre, confia le gosse aux mains du plus expérimenté de ses prostitués et, après avoir vérifié quelques papiers avec son collaborateur à la réception de l'hôtel, s'en retourna chez lui.

Les bras du jeune homme tremblèrent de cette atmosphère qui le répugnait. Il se laissa emmener par cet homme et apprit son prénom : Mick. Il ne su rien d'autre de lui, mais ce dernier le posa dans un coin de sa chambre d'hôtel et lui confia un livre.

- Ne le lit pas de biais, si tu veux être indispensable aux yeux du patron jeune loup. J'y ai recensé tout mon savoir sur le corps des hommes, car tu ne verras ici que cela. Ho... un autre conseil, trouve toi quelque chose pour oublier.


Sans comprendre ce que lui disait l'homme dont le corps était à la fois bien sculpté et couvert d'hématomes. Il ouvrit le livre et lu la première page, retenant un air de dégoût et pourtant il s'en abreuva. A chaque fois que Mick entrait dans la chambre, il avait un homme différent au bras, et plus la nuit avançait, plus ils devenaient exigent voir violent envers lui.
Lorsque Dimrost ne soutint plus les actes devant ses yeux, il sortit de la chambre et s'écroula dans le couloir. Quelques minutes plus tard le client sortit, le sourire aux lèvres et Mick vint s'accroupir devant l'ado, lui tendant une cigarette.

- Mick...
- Apprend à oublier. Apprend à te soumettre avec dignité. C'est un monde cruel où seul ceux qui distribue le plaisir sont les maîtres, quoi que tu pense. Ces animaux viennent nous voir car ils sont en manque, ce qui veut dire qu'ils ont besoin de nous. Tu n'y laisseras que ta dignité, pour le reste, temps que tu peux te voir dans un miroir le matin, et temps que tu as un but, alors tu gagneras tout jeune loup. Viens, il est temps que tu apprenne, mon prochain est... le meilleur que tu puisse avoir pour apprendre les bases. Il est... assez doux.

Sous le regard protecteur de son aîné, Dimrost se releva et amena la cigarette au bord de ses lèvres. Son « professeur particulier » lui alluma et il toussa à en cracher les poumons. Il apprit bien vite à en être dépendant.
Ce soir là, pour la première fois, son corps se fit toucher par des mains avides de sexe. Mais son regard dévia, il était incapable de se sentir honorer de donner son corps ainsi. Pourtant, l'homme ne vint pas fouler son intimité et fut patient sous le regard confiant mais triste de Mick. Le client en présence n'était rien d'autre que l'amant du prostitué qui était en pause repas. Il plaça les mains de Dimrost sur son corps et l'obligea à croiser ses yeux.
Le lendemain, la nouvelle parmi les clients comme quoi une nouvelle catin venait gonfler les rangs avait vite fait le tour et beaucoup demandèrent à accéder à ses services. Il était fébrile mais se jura jamais, non jamais personne n'arriverait à le prendre. Ses clients étaient tout sauf doux comme l'avait été Mick pour son apprentissage et son partenaire l'autre soir.
Il eu des bleus que couvrait parfaitement sa tenue, il eu des griffures qui le tiraillaient lorsqu'il bougeait son corps. Il n'était pas bien doué, mais sa détermination ancré dans ses yeux lui valu son surnom au sein de l'hôtel : jeune loup. Le même que lui avait donné Mick.
Il se sentait sale après chaque relations et ne parvint pas à interdire à tous ses clients comme il l'aurait voulu de ne pas venir visiter son intimité. Il eu mal, encore plus à son âme qu'à son corps.
Mais, l'année passa et il commença à prendre la main, supportant de mieux en mieux les marques à même sa peau des clients trop tactiles ou un peu sadomasochistes sur les bords.

Son cadet ne lui posait pas de question, il semblait juste plus inquiet de jour en jour à voir son aîné si maigre et presque rien manger, buvant juste un café à chaque fois qu'il le pouvait.
Une fois diplômé, Dimrost passa ses journées et ses nuits à l'hôtel, tout en veillant à avoir des nouvelles de son frère par son mac.

Mais... un soir...

En sortant du boulot, après avoir fumé une bonne cigarette avec ses collègues et alors qu'il commençait à devenir en manque de sa drogue (le café), il croisa un groupe d'homme en cuir qui parlait d'une course auto ou un jeune loup qui portait le nom de Snow était partant favori. En se tétanisant, Dimrost se retourna vers eux et leur demanda de les accompagner. En échange il leur laissa le loisir de poser leurs mains baladeuses sur lui. Surprise et terreur lorsqu'il vit en effet son petit frère monter dans la voiture entièrement refaite pour l'occasion. Est-ce que tout l'argent qu'il mettait de côté pour lui ne servait qu'à ça ? Qu'en était-il de la promesse de vieil homme gras de le protéger et de l'éloigner de tous les dangers ?
La suite fut comme un mauvais film dans sa tête et la scène se passa au ralentit. Dans un virage la voiture partit en tête-à-queue, heurta la concurrente. Tonneaux sur tonneaux, il vit les vitres brisées, la taule complètement vrillée, le sang et le bras hors de la voiture. Il n'osa pas imaginer le reste du corps. Tout le monde se tira de l'endroit sauf lui.
Tremblante sa main s'avança et il tira la porte. De toutes ses forces, de tout son cœur, de toute son âme et il l'arracha, non sang s'écorcher les mains. Il vit la tête encastrée dans le tableau de bord et le sang un peu partout. Il vit l'autre bras complètement distordu et les jambes écrasées.
Sa voix ne sortit pas, alors que ses lèvres étaient ouvertes en grand pour crier. Il tomba lentement restant devant le cadavre de celui pour qui il avait tout donné, jusqu'à son honneur, jusqu'à son futur d'une vie probablement douloureuse mais normale.
Pour un stupide pari.

Redressant difficilement son corps il s'éloigna, une main devant la bouche, l'autre serrant les vêtements au niveau de son cœur. Il erra sans but en cette fin de nuit. Il avait eu un jour de repos. Le premier depuis deux longues années.
Se laissa choir contre un mur dans une rue presque déserte alors qu'au loin retentissait le son des sirènes des ambulances et qu'un groupe d'hommes malintentionnés s'approchait. Deux pour le tenir, un pour le faire souffrir et le marquer à jamais. Un couteau, un long trait de feu du bas de sa fesse droite à sa hanche. Un long cri de douleur et des larmes de déshonneur.

Il jura alors que pour de bon plus jamais personne ne le toucherait à cet endroit sans son consentement, plus personne. Et il faudrait même que l'homme qu'il aimera le mette en confiance pour qu'il ose lui céder cette part de lui.

Il retourna travailler, comme si rien ne s'était produit. Il changea d'année en année, changeant sa clientèle par la même et commençant à se faire vraiment un nom dans l'hôtel, autant parmi ses collègues que ses clients. Arrivé à sa huitième année de service, il dépassa la popularité de son ami Mick. Pourtant, au fond de son cœur il espérait vainement que peut-être l'un de ses clients tombe amoureux de lui et le sorte de là... il espérait...

Depuis ce jour qui vu la mort de son petit frère, il ne prit plus la voiture, il marchait, mais la plupart du temps il restait à l'hôtel. Mangeait-il à sa faim ? Dormait-il ? Que pouvait-il espérer de la vie ? Et alors que sa propre vie avait volé en éclat, le monde semblait lui promettre des crimes bien plus odieux. Il avait entendu par la télé dans sa chambre de travail, il avait suivit, et maintenant le pire restait à venir.
Sa famille était passée outre mais il n'avait plus personne à protéger. Alors à quoi bon se battre ? La luxure, donner du plaisir, c'était tout ce qui lui restait. En éprouvait-il pour autant du plaisir ? La question se posait encore.
Meurtres, viols... il était passé à côté de la mort, sans doute parce que l'homme avait aimé ses cris de détresse et qu'une personne était arrivée... mais ça aurait pu tourné autrement...




To be Continued...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Sam 7 Jan - 23:20

Oyoyoyo !
Bonjour ! Bienvenido parmi nouuuus ~ Bon courage pour ta petite fiche.
On se retrouve vite !
Revenir en haut Aller en bas

Burning alive

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 21/07/2016


MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Dim 8 Jan - 11:18

Bienvenue à toi p'tite neige d'hiver ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeune Loup

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 27
Localisation : Dans ton dos, toujours...


MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Dim 8 Jan - 20:40


Marchi marchi les BG
Je m'en remet entre les mains expertes des admins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Dim 8 Jan - 21:27

Je te resouhaite la bien'venue parmi nous, très cher Dim !
Avant de valider ta fiche, quelques points me chagrinent dans ton histoire.


  • Tout d'abord, le tout début de l'histoire avec la perte des parents. D'ailleurs, sont-ils vraiment leurs parents ? Tu parles d'éducateurs, jamais de parents. Mais c'est un détail. Néanmoins, ce qui ne colle pas vraiment c'est qu'à la perte de ceux-ci, Dim et son cadet sont... à la rue ? Mh, voilà ce qui bloque.  Dim est mineur, son frère l'est également. C'est un accident de voiture, alors il aurait dû y avoir les flics, une ambulance, etc, et forcément des services sociaux pour les orphelins qui restent. Au moins jusqu'à ce que Dim ait l'âge de travailler ou d'être légalement indépendant.

  • Ensuite, le travail, justement. Si l'on suit ton histoire, un mac propose à Dim d'être une catin. Malheureusement, la réalité s'accorde à dire la plupart du temps qu'un proxénète ne laisse pas beaucoup de libertés aux gens qui travaillent pour lui. Alors, qu'il propose passe encore, mais qu'il puisse accepter autant de conditions me coincent un peu (sachant que Dim n'est qu'un gamin, après tout, pourquoi il accepterait les conditions d'un gamin qu'il ne connait pas et dont il ne connait rien des capacités ?).

  • En parlant de ses capacités, on peut tous se révéler être bon dans son domaine d'action. Il en faut, des bons prostitués. Un détail me chiffone néanmoins ; il arrive d'emblée à être un bon prostitué ? Jamais il n'est sous-entendu qu'il apprend le métier, comme on dit. Le sexe est un business, ça s'apprend autant que ça s'endure. C'est même parfois un vrai calvaire. Son ambition est grande pour être le plus indispensable, être le meilleur, mais c'est difficile de croire qu'il peut refuser des clients au début. Comme je te l'ai déjà dit, le métier a dû rentrer pour qu'il s'améliore . Le fonctionnement du plaisir n'est malheureusement pas inné. Alors, oui, il peut être doué, mais c'est peu réaliste de dire qu'il fait un peu tout ce qu'il veut comme il veut avec ses clients dès le départ.

  • Je crois que pour les points majeurs, c'est tout. En mineur, je dirais que j'aurais bien aimé savoir comment son frère a pu survivre à neuf ans en sachant que seul Dim est à l'hôtel ? Ou a-t-il vécu avec lui pendant un moment ? Service sociaux ? Que sais-je ? C'est assez flou.


Sinon, la fin, je n'ai rien à redire, c'est vraiment des points aux fondements qui méritent à mon sens d'être précisés ou légèrement modifiés. Si tu as besoin de quelque chose, on reste à ta disposition ! Et bon courage.
Revenir en haut Aller en bas

Jeune Loup

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 07/01/2017
Age : 27
Localisation : Dans ton dos, toujours...


MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Dim 8 Jan - 22:33

Hum hum hum =)

Bon, on m'avait dit que j'aurais des trucs à changé :) bin voilà :) à défaut d'être déçu, je suis finalement contente.

du coup, à part sur la toute fin, il va falloir tout relire car j'ai quasiment tout changé... éwé c'comme ça :)

mais dans les grosses lignes : j'ai parlé un peu plus, vaguement, de l'importance des deux hommes qui ont été les "éducateurs" de Dim et son frère jusqu'à leur mort :)
J'ai gardé mon bonhomme louche et toujours bien habillé avec plus ou moins le même rôle, mais du coup de manière un peu plus vicieuse puisqu'il devient celui qui les "aide" :)
J'ai du coup, enfin j'espère, rendu plus réaliste l'apprentissage de Dim quand à ton métier et n'ai déclenché son changement et sa "sélection de client" qu'après l'accident avec son frère.

Voilou =) si y'a encore quelque chose bin, je replancherais dessus hihi =)

Des poutoux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: A long Lonely Story   Dim 8 Jan - 23:13


Validé !

C'est bien mieux dans tes explications en tout cas et ton Dim en ressort plus réaliste qu'auparavant. C'est fou comment ça a level up, bravo ! J'espère que tu vas te plaire parmi nous, même si j'ai pas trop de craintes huhu ! Amuse-toi bien, j'ai hâte de voir l'évolution possible de Dim !


Maintenant c'est le moment de rentrer dans l'arène !! Et pour cela ton devoir t'appelle... Il va falloir que tu mettes tes papiers en règle pour avoir la possibilité de jouer avec le beau monde qui compose City Of Vices !
- Recensement de ton Avatar : Un petit formulaire t'y attend pour t'ajouter au listing.
- Recensement de ton Métier : Il est important de travailler o/
- Parcours de ton personnage : Ses relations et ses rps, pour que l'on sache où tu en es.

Pour les demandes elles ne sont pas obligatoires mais tu es dans ton droit de les vouloir alors n'hésite pas !!
- Demande de rang : Si tu veux un petit surnom qui claque !
- Demande de Logement : Si tu as l'intention d'inviter du monde chez toi c'est mieux d'avoir un toit !
- Demande de RP : Pour enfin commencer à jouer !! Mais n'oublie pas de privilégier les demandes déjà postées

Voilà tu as toutes les cartes en main pour commencer l'aventure parmi nous, n'hésite pas à venir papoter sur la CB ou à contacter le staff au besoin o/
Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A long Lonely Story   

Revenir en haut Aller en bas
 
A long Lonely Story
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loge du Z! True Long Island Story
» Z! True Long Island Story #1 [Marcus Cor Von]
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Maple story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || Les Vicieux || :: | Présentations | :: | Présentations Validées | :: | Les Pécheurs |-
Sauter vers: