Partagez | 
 

 Vivre sans Aimer n'est pas proprement Vivre ~ Pierce Saint-Sulpice ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/09/2016


MessageSujet: Vivre sans Aimer n'est pas proprement Vivre ~ Pierce Saint-Sulpice ♥   Dim 25 Sep - 23:44


Pierce Saint-Sulpice


Qui suis-je ?


☁  Mon personnage • ❝ Quand on n'a que l'amour ♥ ❞
Je me nomme Pierce Saint-Sulpice et j'ai 34 ans. J'appartiens au groupe des Pécheurs (même si mon coeur penche vers les Vilous ♥). Je suis de nationalité Française, avec des origines canadiennes. Je travaille actuellement comme Récupérateur, et pas que ♥ J'aime la vie, percer les mystères, connaître le fin mot de l'histoire, l'amour, le romantisme, l'originalité, les trucs kitsch, les belles œuvres d'art, l'Art, les choses antiques et authentiques, les Russes ♥, la musique souvent guide de mes émotions, les percussions, la New-Wave, le Rock, la Dance, Michael Jackson, le Club Dorothée, ma moto, faire tomber des miettes pour regarder les insectes les récupérer, les insectes, les armes surtout les blanches, la pluie, le beau mobilier, la danse, aller en boîte m'éclater comme passer de longues soirées pantouflardes, le rouge, les roses et les fleurs en général, la lecture, l'écriture, le réconfort et la sensation d'être vivant après une bonne baston, sourire, croiser les bras derrière ma nuque, la langue de mes partenaires, avoir un/une petit/e ami/e ♥, les boules de riz sucrées, le calamar, les bons pornos avec une vraie atmosphère classieuse et je déteste ne pas avoir de bière ou de lait frais dans mon frigo, qu'on écrase des insectes, être tout seul même quand tu es là, mais je vous détaillerai ça plus bas. D'ailleurs sexuellement je suis extrêmement curieux. Majoritairement gay et dessus, mais j'aime qu'on me reluque l'arrière-train ♥ Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Date Masamune (White version), de Sengoku Basara, me la vole pas, je serais moins charmant sans avoue ! J'ai bien lu le règlement en voici la preuve : [Code validé cabron], tu vois j'ai pas menti... Cette fois-ci ! ♥


☁  Moi aussi j'existe ! • ❝ Diantre ❞
Hey ! Mon pseudo est Bombay et j'ai 24 piges. Je fais du RP depuis 11 ans, et ça me gonfle tu vois, c'est précisément pour ça que je me fais un DC. En ce moment mon expression favorite est "Diantre !", mais j'en change régulièrement. J'aime ton cul, toujours dessiner, lire, écrire, dire des conneries, mater des trucs hon hon ♥ et je déteste ta tronche de persil fané, mais je n'en dirais pas plus, sois patient grand fou. J'ai découvert le forum par le biais de moi-même vu que c'est mon DC , et pour l'instant je le trouve fucking awesome ♥. Les seules suggestions que j'ai à faire sont d'ériger un autel à Vlad, donc tout va bien.


Caractère


❝ Coucou, tu veux être mon ami ? ♥ Pour la vie ?? ♥♥ ❞ • On va dire que je suis déjà plutôt lucide sur mon cas, ce qui est déjà fort bien. Je n'aime pas dire que je suis excentrique, alors on dira que je suis un original bien que le terme soit trop proche de marginal à mon goût. Je ne suis pas un extra-terrestre nom de Dieu, je suis simplement un grand curieux de la vie. Epicurien, je prends le plaisir où il est, et surtout là où il est interdit. Je suis un grand rêveur, je rêve d'être James Bond un jour, fleuriste le lendemain, astronaute la semaine suivante, c'est ce qui pimente ma vie. Je suis un enfoiré, on m'a déjà dit que j'étais un bel enculé et ça m'a fait rire parce que je l'ai entendu comme une belle déclaration d'amour. Ah, oui. Je suis... Un grand amoureux ♥ De tout et de n'importe quoi, j'aime l'amour, j'aime me réveiller le matin avec ce sentiment d'être simplement bien sans raison. Juste amoureux. Je suis hyperactif même si encore une fois, je n'aime pas le terme car il sous-entend une maladie du même acabit que l'hystérie. Alors je préfère dire que je fais tout le temps quelque chose. Je lis le matin en buvant mon café, je pars courir, comme je n'ai pas faim je décide de courir aussi loin que possible, je me perds, je galère à rentrer chez moi, je meurs de faim mais à peine rentré et le ventre plein que je meurs déjà d'envie de ressortir. Le lendemain, je suis une véritable pantoufle qui va mourir d'envie de passer la journée au lit à câliner quelqu'un ou quelque chose, simplement. Je suis très, très câlin. Il n'y a rien de meilleur au monde pour recharger mes batteries que de serrer fort, éperdument, quelqu'un entre mes bras. J'ai... L'impression de recevoir tout l'amour de l'univers pour l'offrir à la personne que je tiens. J'ose espérer que ça la requinque également haha. Cela étant dit, mes relations sont relativement brèves, à force les gens ont du mal à me supporter, à supporter quelqu'un qui sur un coup de tête part à 4h du mat' pour courir ou danser, qui ne revient pas pendant des heures, voire toute une journée ou plus, parce qu'il s'est perdu et n'a pas vu le temps passer auprès de clodos dans le Bronx. Par exemple. Est-ce que ça fait de moi quelqu'un d'imprévisible ? Sans doute. Est-ce qu'on peut compter sur moi ? J'espère... Normalement ? ♥

J'adore rire, vraiment, c'est une de mes raisons de vivre. Je peux rester des heures sans dire un mot, mais si je peux rire, je le fais. C'est comme tout, il y a des moments pour et d'autres non. Je fais tout pour que ces moments soient les plus fréquents. Après, ça reste anecdotique mais... J'adore les histoires d'inceste. Je ne sais pas pourquoi. C'est interdit, passionnel, tragique, de toute beauté. Tellement secret ♥


Physique


❝ Alors, je te plais comme ça ? ❞ • 1m83 - 79 kg ~ Viens avec moi devant le miroir ! Comment ça tu es aveugle, hum bon, pas grave. On va faire ça bien, de haut en bas, d'accord ? C'est parti ♥ Alors j'ai les cheveux blancs, teints depuis mon adolescence. A l'origine ils étaient châtains très clairs mais ma tête ne me convenait pas. Les cheveux blancs sont mon obsession depuis l'époque, pas le poivre et sel non, la vraie blancheur immaculée des terres les plus nordiques au monde. Mais bon, comme ça abîme les cheveux, j'y vais mollo. Ils ont tendance à boucler un peu, surtout par temps de pluie. Je mets du mascara blanc, à défaut d'avoir eu un traumatisme me rendant bien albinos. Peut être un jour, si seulement ! Mes yeux sont bizarres, ils sont bleus, d'un bleu clair et sombre à la fois, une couleur proche du lavande, pâle. Mais en bleu. Mon nez est particulièrement droit, aucunement busqué, c'est ma petite fierté, il n'est pas court, ni trop long. Mais il donne tout de même envie de se faire pincer, allez comprendre pourquoi ! Les pommettes hautes, le visage quelque peu émacié, c'est peut être parce que je souris comme un imbécile heureux depuis la nuit des temps... Oh non, ça devrait tirer dans l'autre sens dans ce cas haha. Mon sourire donc, il est toujours présent. Parfois léger, trop souvent très large, quand il n'est pas affiché sur ma trogne, c'est que je réfléchis ou que je vous écoute.

Niveau corps, mes épaules sont solides, comme mes bras et mon buste, tu peux te reposer contre moi sans souci. En revanche, ma taille est plus étroite, peut être parce que j'ai souvent cherché à entraîner mon centre de gravité, à l'éprouver ? Bonne question... Je fais très attention à mes articulations, parce que j'ai le désir secret d'avoir de vrais ressorts à la place des jambes et des genoux. Il est important de rester en forme dans mon job. Puis, aussi, c'est une façon de rendre fier l'ado que j'étais qui n'avait pas un gramme de muscle, juste sa gueule souriante en permanence. Aujourd'hui, mes muscles sont plutôt secs, en revanche, tu peux toujours frapper dans mes abdos, c'est assurément toi qui te briseras les phalanges dessus haha. Mes phalanges sont longues, j'ai d'assez grandes mains c'est vrai, peut-être pour être capable d'étreindre une magnifique poitrine opulente sans fâcheux souci, qui sait. Les ongles courts et polis, je déteste voir mes mains amochées.

Ma peau est claire dans l'ensemble, j'ai quelques petites cicatrices bêtes sur l'avant-bras gauche, cicatrices recouvertes par un long et fin tatouage de roses en noir et blanc, saupoudré d'un rouge délicat. Ma garde-robe est d'un classique déconcertant, aussi surprenant que cela peut être. J'aime ce qui peut mettre en valeur mes cheveux, pour le coup, j'adore mettre des chemises noires ou bordeaux. J'ai une passion pour les manteaux rouges, ça fait peut être très chasseur de démons, mais j'adore ça. Le cuir, les bottes, le jean, mes principales matières premières. J'ai déjà eu les oreilles percées, mais je n'ai plus aucun piercing depuis longtemps déjà.


Histoire


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞ • Deux secondes, que je m'éclaircisse les cordes vocales. Hmn. Voilà, à nous deux ♥ On va commencer par ma mère si tu veux bien car elle a une grande importance dans cette histoire. Ma mère donc est canadienne, folle amoureuse d'un certain James Bond, rencontré après la naissance de son premier fils Thomas. Il était hors de question que son second fils porte un autre prénom que celui de Pierce. Je partais bien dans la vie, entouré d'un grand frère trop sérieux pour son bien à la voix nasillarde, d'une mère frivole au caractère bien trop trempé et d'un père romantique qui a commencé à voir le monde changer jour après jour alors qu'il venait de fonder son nid familial en France.

Leur histoire étant mon prélude, retiens seulement qu'ils ont connu une grande passion avant d'être rattrapés par les affres du quotidien et d'une société toujours plus oppressante. Mon père a quitté son job dans la presse parce que trop gentil, trop neutre. Il ne supportait plus la pression, les magouilles politiques et j'en passe, préférant se reporter sur une vie de professeur ratée. Ratée car ce n'était pas ce qu'il voulait faire, lui... Il voulait écrire des romans d'amour. Dans la même veine que les lettres qu'il avait eu le courage d'adresser à ma mère. Elle, c'est une historienne renommée et je suis sa huitième merveille du monde, étant donné que mon frère n'a jamais manifesté d'intérêt pour l'Histoire et son travail. Je m'en suis chargé, j'ai toujours été un enfant curieux après tout, j'étudiais tout ce qui me tombait entre les mains. Toujours souriant, je prenais de la place, je forçais mon frère à sortir avec moi pour tout et rien alors que je le savais occupé par ses études en droit et en difficulté. J'avais beau adorer le sentiment de le surpasser déjà aussi jeune, je voulais toujours l'avoir avec moi. Parce qu'il était à mes yeux - en dehors d'un brouillon confectionné pour préparer ma venue ♥ - mon meilleur ami. J'avais une réelle fascination pour ses défauts, surtout sa voix de canard enrhumé.

J'ai également eu une petite sœur, Mélodie, de six ans ma cadette avec qui j'ai énormément joué. Je la prenais sur mon dos dès que je le pouvais, je la surveillais, je l'épiais parfois, parce que je voulais et tout le bonheur du monde pour elle, et l'engloutir pour la garder rien qu'à moi. Ma grande poupée. Adolescent, j'étais un gai luron, je riais énormément et faisait beaucoup rire, je parlais énormément et l'on m'a souvent tiré l'oreille pour cela. Mais quelle importance ? Je m'amusais déjà à séduire les professeurs qui m'avaient dans le nez avec mon sourire. De toute façon, j'étais bon élève, qu'est-ce qu'ils pouvaient dire ? Je ne faisais qu'animer la vie d'enfants moins disposés que moi à la réussite dans leur apprentissage, voilà tout. L'adolescence pour ma sœur s'est bien moins passée. J'allais souvent la chercher à l'école, au collège. Je me sentais responsable d'elle et fier, je voyais que le monde tournait bien autour de moi. Elle... Je n'ai pas vu le coup venir. Elle a tenté de se suicider. Parce que ses bonnes copines, les mêmes qui venaient chez nous à l'époque, la harcelaient moralement. Trop jolie, trop gentille. Je n'ai rien vu. Je l'ai sans doute ignoré pour tout te dire, car à ce moment-là, je ne jouais plus à la poupée avec elle. Je m'intéressais aux vraies femmes. J'avais très - très - envie d'en toucher deux en même temps puisque j'y arrivais bien avec une seule. Cependant... Ce n'était qu'une corde à mon arc. Qu'une façon de combler mon orgueil, alimenter la jalousie de mes amis. J'avais envie de les voir jaloux de moi, pour moi. Je leur donnais des astuces pour faire comme moi. Et surtout... Je les consolais quand ils échouaient. Bien sûr, je les aidais volontiers dans leur échec haha, il fallait que ça me serve, eh. Ce n'était pas de ma faute s'ils échouaient, n'est-ce pas ? Mais c'est comme ça que j'ai compris que j'aimais aussi la plastique masculine, carrément même. Après, je les faisais échouer mais...

Mais je ne suis pas un démon pour autant. Fasciné par l'Histoire grâce à ma mère et par l'écriture grâce à mon père, j'ai décidé après mes études - dans un premier temps - de travailler sur la rédaction d'articles sur les musées pour des petits journaux locaux et autres. Ça me plaisait, les lunettes m'allaient bien. Mais très vite, j'ai eu le besoin de plus... Je... mourrais d'envie de visiter tous les musées du monde. Il fallait donc que je trouve un job capable de me faire voyager partout. Le problème avec moi, c'est que je n'étais pas très enclin à rester parfaitement sage et que les vilains garçons m'ont toujours attiré par leur monde. Je suis allé chercher les emmerdes comme un grand. Avec mes tifs, ça n'a pas été très compliqué. Je me suis pris des dérouillées monumentales haha, mais j'ai beaucoup appris. Je voulais... Des contacts plus risqués. Je rêvais de créer ma propre agence. Je venais de comprendre mon énorme besoin d'entassement. Ce qu'il manquait à ma vie, c'était les connaissances, et l'entassement de celles-ci. Je venais de me rappeler que je souhaitais déloger l'Atlantide, retrouver des tombeaux, mais surtout récupérer des tableaux au fin fond des bars les plus miteux pour redonner les lettres de noblesse à leur illustre peintre. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire en France. Alors je suis parti au Canada dans un premier temps pour quelques années, puis aux USA. J'ai appris le combat et les arts martiaux avec davantage d'assiduité, en gardant à l'esprit que je rêvais d'être champion du monde, peu importe la discipline. Pas pour être le meilleur, mais pour l'avoir fait. Et surtout pour être capable de mettre une raclée à mon grand frère préféré ♥ J'ai fini par avoir les fonds nécessaires afin de pouvoir ouvrir mon agence si particulière, et rien que de m'en souvenir, je crois que je pourrais bander en kyatant haha ♥♥ Je suis... devenu récupérateur. Un chat, un amour perdu, la trace d'une femme rien qu'à son parfum, votre valise enlevée, des codes, je récupérais tout pour voir mes clients sourire. Bon, le souci c'est que pour casser la croûte, je me suis surtout mis à bosser pour des mecs douteux. Peu importe, je les aime beaucoup ceux-là parce qu'ils me donnent les moyens, parce que je me sens proche d'eux, j'aime beaucoup leurs méthodes et je m'en accommode. J'ai appris grâce à eux à utiliser au mieux différents types d'armes. Ça fait quoi, presque dix ans maintenant que je vis de la sorte ? J'ai gardé contact avec l'ensemble de ma famille, un peu moins avec Thomas à mon grand désarroi. Je ne regrette rien. Juste le fait de ne pas être né dans un monde plein de viles créatures, car je suis sûr que ça doit être d'une extrême jouissance d'abattre de telles horreurs pour faire régner la paix. Et en même temps... Qui me paierait pour ça ? ♥


Vivre sans aimer n’est pas proprement vivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Vivre sans Aimer n'est pas proprement Vivre ~ Pierce Saint-Sulpice ♥   Lun 26 Sep - 0:20


Tu es Validé !!!

PIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIERCE. Voilà, j'ai fini mon commentaire. Pffrt. No, mais tou lé sais déjà, y'aime ta fiche, y'aime ton écritoure, y'aime l'amour et les roses et y'ai hâte qué tou nous innondes des câlins. Et de ta couriosité et dé toute ton ââââme. Tou vas en faire tourner, des têtes, mon dieu haha. Je m'emporte. Tou mé fais avoir un côté lyrique, gatito. Re-bienvenido, guarda del amor. ♥

Maintenant c'est le moment de rentrer dans l'arène !! Et pour cela ton devoir t'appelle... Il va falloir que tu mettes tes papiers en règle pour avoir la possibilité de jouer avec le beau monde qui compose City Of Vices !
- Recensement de ton Avatar : Un petit formulaire t'y attend pour t'ajouter au listing.
- Recensement de ton Métier : Il est important de travailler o/
- Parcours de ton personnage : Ses relations et ses rps, pour que l'on sache où tu en es.

Pour les demandes elles ne sont pas obligatoires mais tu es dans ton droit de les vouloir alors n'hésite pas !!
- Demande de rang : Si tu veux un petit surnom qui claque !
- Demande de Logement : Si tu as l'intention d'inviter du monde chez toi c'est mieux d'avoir un toit !
- Demande de RP : Pour enfin commencer à jouer !! Mais n'oublie pas de privilégier les demandes déjà postées

Voilà tu as toutes les cartes en main pour commencer l'aventure parmi nous, n'hésite pas à venir papoter sur la CB ou à te contacter toi-même au besoin hein.
Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre sans Aimer n'est pas proprement Vivre ~ Pierce Saint-Sulpice ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Vivre sans espoir c’est cesser de vivre. PV Amy
» [Mercredi - 18h30] Je peux pas vivre sans lui.
» Vivre sans but, c'est naviguer sans boussole. (Persy)
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» Tear « Vivre c'est mourir. Mourir c'est vivre. » (En cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || Les Vicieux || :: | Présentations | :: | Présentations Validées | :: | Les Pécheurs |-
Sauter vers: