Partagez | 
 

 D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Warm Snow

avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 23/09/2016


MessageSujet: D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me   Ven 23 Sep - 10:36


Dylan E. Cromwell


Qui suis-je ?


☁  Mon personnage • ❝ Houston, we have a problem ❞
Je me nomme Dylan Ethan Cromwell mais je préfère qu'on m'apelle Ethan et j'ai 28ans, même si j'ai pas beaucoup de pilosité. J'appartiens au groupe des Impartiaux. Je suis de nationalité Américaine, je suis un pur et dur. Je travaille actuellement comme Notaire. J'aime la junkfood, les séries télé, la popculture en général. Mais aussi l'histoire, la musique et prendre des bains très chauds. L'hiver et l'automne. Les vêtements laches. Je déteste l'été, les gens chiants, agaçants, populaires, qui se vantent. Les bonbons, qui abiment mes dents , mais je vous détaillerai ça plus bas. D'ailleurs sexuellement je suis peu actif tout court, contre ma volonté. Mais généralement ambivalent, chacun ses préférences ! Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Miles (OC), de Bleueapple, me la vole pas j'y tiens ! J'ai bien lu le règlement en voici la preuve : CODE VALIDE PAR VLAD, tu vois j'ai pas menti !


☁  Moi aussi j'existe ! • ❝ I'm the Batman ❞
Hey ! Mon pseudo est U know me babe et j'ai grandit de quelques mois. Je fais du RP depuis longtemps, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est "Fufu. Tutafé v.v", mais j'en change régulièrement. J'aime vous et je déteste les fruits, mais je n'en dirais pas plus. J'ai découvert le forum par le biais de John, cet élégant, magnifique, parfait gentleman (moi), et pour l'instant je le trouve miamium. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de m'aimer fort, donc tout va bien.


Caractère


❝ I'm not insame, my mother had me tested❞ Ethan est un jeune homme assez simple, ordinaire. Il apparaît sous deux formes, deux apparences, deux attitudes. Au travail, tout d'abord, sérieux et appliqué. Notaire n'est pas un métier de rêve, certainement pas celui de ses rêves. Mais c'est un métier comme un autre, et il rapporte assez d'argent pour vivre à New-York. L'américain a toujours été travailleur, assidu et volontaire. C'est sa façon de faire, se battre pour obtenir ce qu'il veut. Il n'aime pas que les choses viennent d'elles-même, avoir des avantages, que tout lui tombe tout cuit dans la main. Bien heureusement pour lui, ce n'est pas le genre de chose qui lui arrive. Organisé, consciencieux, il fait son travail au maximum de ses capacités.
Et puis en-dehors, son appartement est en bordel, ses chaussettes sales cachées sous son lit, la pile de vaisselle qui s'amasse. Mais pas trop, juste assez pour que les assiettes et les verres sèchent sur la totalité du plan de travail. Il est aussi calme, mais pas trop. Toujours un écouteur aux oreilles, il s'amuse de ce qu'il écoute -c'est à dire un peu de tout-. Il bat la mesure du pied, des cils et des doigts. Si le rythme, si les paroles lui disent que c'est un sex symbol, alors jamais vous ne le trouverez jamais aussi charismatique. Si elles lui disent d'être « happy », c'est alors souriant qu'il s'appuie contre la barre du métro. Il est plutot d'un naturel tranquille, joyeux voir facile à vivre. Il aime s'amuser, glander aussi. Il a une sacré collection de comics, de dvd et de livres. C'est une sorte de geek, qui aime jouer, qui aime les références un peu nulles, qui s'y connait pas mal en cinéma, en littérature et en jeux. Il mange n'importe quoi, fout le bordel partout, mais bon il est plutot sympa. Il est même plus que ça, il est intelligent, fin, rapide d'esprit. Mais il le cache un peu, ou tout du moins il n'est jamais full capacity. Il préfère se fondre dans la masse. C'est plus pratique, même si parfois, c'est un peu triste.
Il adore la musique, il aimerait tant pouvoir en jouer, faire du piano, de la guitare, de la contre-basse même. Ou chanter. Mais malheureusement il n'a aucun de ces dons. A essayé plusieurs fois, sans grande réussite. Il ne chante pas particulièrement faux, mais il n'a pas une jolie voix. De ce fait, il éprouve une admiration sans bornes pour les artistes, qu'ils jouent d'un instrument ou qu'ils aient une belle voix. Ca lui fait voir des étoiles, il y peut rien, c'est comme ça.  
En société il est poli avant tout, tranquille et pas inquisiteur pour un sou, même si il l'avouerait sans mal c'est un type plutôt curieux. Et ce, dans bien des sens. Curieux parce que dès qu'il ne comprend pas quelque chose il va essayer de tout faire pour savoir, curieux parce qu'il est passionné de pleins de sujets différents. Mais aussi curieux parce qu'il connait les dates aussi bien des grands evenements historiques que de toutes les séries papier de Batman.

Et puis, pour en savoir plus, suffit de le rencontrer ♥


Physique


❝ Smile, because it confuse people ❞ Tu te lèves, te réveille au son de ton radio réveil. La musique vient envahir tes oreilles pâles, tes paupières papillonnent. Tes cils clairs frémissent. Tu grogne un peu, pour la forme, alors que la chanson reprend de plus belle. Tu soupires, ta poitrine légère se soulevant avec facilité, montrant tes cotes saillantes. Ce n'est pas que tu es particulièrement maigre. Juste mince. Tu n'y peux pas grand chose, ce n'est pourtant pas faute de manger n'importe quoi. Allongé au sein de tes couvertures molletonnées, tu regardes le plafond. Tu tend un de tes longs bras, l'étend vers le ciel et détend ta main. Tu fais craquer tes os en observant tes doigts, longs, pas particulièrement fins. Il faut que tu te coupes les ongles. Tu grognes encore et te redresse enfin, la tête lourde. La couverture glisse un peu et dévoile ton torse nu. Imberbe, si l'on omet la ligne de poils blonds, quasi invisible, qui descend sous ton nombril. Tu passes ta main gauche, main directrice, dans tes cheveux cendrés, qui partent dans tous les sens. Ils sont si fins que tu n'as jamais vraiment réussi à les dompter. Et à vrai dire, t'en a pas grand chose à faire. Tu te tournes, sors tes jambes de la couette, pose tes grands pieds sur le sol. Et tout craque encore. Et ça y'est tu es assez réveillé pour prendre le tempo de la musique que tu entends. Ton pied bat la mesure, de même que ton fin menton. Tu te lèves enfin, passe ta main sous l'élastique de ton boxer noir, le faisant claquer contre ta peau rouge. Elle marque toujours beaucoup trop vite. Tout comme elle ne bronze pas. Et tu n'as même pas de tâches de rousseurs pour te la péter. Soupir. Tu t'avances vers ton placard, entrouvert de la veille, un pantalon dépassant de l'ouverture. Tu as toujours été un peu bordelique. Sur ce placard, un grand miroir. Il y a un petite brisure en bas, faite le jour où tu avais jeté ta ceinture dessus. Boulet. Tu soupire encore, ça devient une habitude. Tu passes une main dans ta nuque, gratte un peu les fins cheveux qui y poussent, puis lève tes yeux marronatre, un peu gris, sur ton propre visage. Des pommettes saillantes, des lèvres et des sourcils bien dessinés. Et puis des cernes grises, un nez légèrement busqué, et un air .. ordinaire. Tu sais bien que tu n'es pas à la cheville de Brad Pitt, mais bon, c'est comme ca. Tu te racles la gorge, ta pomme d'adam se montrant un instant pour disparaître. Tu ouvre enfin le placard, délaisse la chemise blanche et le pantalon noir du travail pour attraper un tee-shirt rouge, un peu délavé, un peu lache, et un jean fin. Tu met des soquettes, dépareillées, et enfile tes tennis bleues marines. Tu attrape ton trench noir,ton paquet de clope tout abimé et ton briquet noir que tu glisse dans ta poche. Avant de partir faire les courses, tu n'oublies pas ton portable, évidemment. Tu as bien l'intention de chasser quelques pokemons sur le chemin.


Histoire


❝ Once upon a time ... ❞
C'est un premier octobre qu'est né le petit Dylan. Déjà bien mince et bien fin, l'opposé de son frère, de huit ans son aîné.  Ses parents étaient, sont toujours qui plus est, des fermiers du Wyoming. Après une vie en ville ils avaient décider de se retirer un peu, de vivre plus tranquillement, loin de tous les problèmes citadins. Et il fallait dire que cela leur avait plutôt bien réussi. L'enfance de Dylan était donc bien plus qu'acceptable, elle était joyeuse et tendre. Animée par des courses de chevaux, par un grand frère bagarreur et par des parties de monopoly endiablées avec ses parents. Quand vient le temps pour son frère d'aller au lycée, il quitta le domicile familial pour aller en pension. Non pas parce qu'il avait fait de quelconques bêtises, bien qu'il soit plutôt turbulent, mais surtout parce que le lycée le plus proche était trop loin. C'est donc avec tristesse que Dylan a vu son frère partir et .. ne jamais vraiment revenir. Tout du moins, pas en entier. Pas comme avant. Plus dur, plus mature peut-être. Toujours aussi doux avec lui, toujours protecteur mais moins … patient, plus intransigeant. L'adolescence peut-être, mais pas que.
Dylan était très différent de son frère, toujours plongé dans les livres, que ce soit des romans, des comics ou des livres d'histoire. Calme et tendre, joueur et facile à vivre. Heureusement pour ses parents qui vivaient une sale période, comprenant bien que leur fils ainé n'allait pas bien, sans pour autant pouvoir mettre le doigt sur le problème qui causait tout ceci. Dylan n'a jamais eu grandes difficultés dans sa scolarité mais ses notes étaient toujours très disparates. Il avoisinait les premiers de la classe dans les matières qui le passionnait mais restait légèrement au-dessus de la moyenne pour le reste. Jamais en difficulté donc, mais il n'a jamais vraiment brillé non plus, sauf peut-être en histoire. Il avait d'ailleurs décider d'en faire son métier, de se diriger dans cette branche-ci. Mais ses parents, une vieille génération, n'était pas vraiment d'accord. Ils n'étaient pas méchants et Dylan les aimait, les aime toujours autant. Mais il était vrai qu'il l'avaient un peu, beaucoup, forcer à choisir une autre voie. Le droit.
Alors que Dylan entrait à l'université, son frère était parti à New-york depuis quelques années déjà. Il revenait pour Noël, et pour les anniversaires de la famille. Il semblait toujours rayonnant, bien souvent en costard et leur rapportait toujours des cadeaux merveilleux. Dylan garde d'ailleurs toujours très précieusement sa figurine collector du Pingouin en édition limité que son frère lui avait offert pour ses vingt ans. Après six ans d'étude à l'université, Dylan est enfin devenu notaire, spécialisé dans le patrimoine familial et donc toute affaire de testament, divorce, etc. Le plus fun quoi. Il trouvé un petit job chez un notaire dans une ville non loin de celle de ses parents, mais ce n'était définitivement pas ce qu'il voulait. Au Noël de cette année-ci, il avait discuté avec son frère, longuement, et son aîné avait réussi à lui trouver une porte de sortie. C'était, apparemment, un homme d'affaire influent puisqu'il a permis à Dylan d'avoir une place dans un cabinet de Notaire assez important, à New-York même. Cela fait donc trois quand que le jeune cadet de la famille est installé, il a même réussi à trouver un appartement abordable, petit, mais suffisant. Et près d'un mac donald, qui plus est.

Pour ce qui est de son rapport à la société, au monde et aux gens, c'est une autre paire de manche. Pas forcement timide, mais pas forcement extraverti non plus, Dylan réussissait toujours à se faire des amis, ceux que les autres voient comme des nerds, certes mais des amis quand même. Des gens bons, drôles et bien souvent adorables. Mais comme beaucoup, il a perdu contact en entrant à la fac, puis en déménageant à New York. Et quand à sa sexualité … il a rapidement deviné qu'il était gay, et ce n'était pas uniquement en surprenant son frère devant un porno entre deux hommes qu'il l'a deviné. C'est aussi et surtout parce qu'il n'a jamais eu de réel crush pour une fille, jamais. Pourtant, il se disait, qu'il n'était pas efféminé, ni maniéré, que personne n'arrive à deviner qu'il était gay. Et pourtant, malgré tous ses facteurs qui lui paraissaient, à l'époque, inévitables, il était irrémédiablement homosexuel. Pour ce qui est des couples .. il l'a été une fois, une unique fois dans sa vie, au début de l'université, puis en six mois, ils se sont lassés. C'est la seule fois et si il était tout à fait franc, il avouerait que ça le stresse un peu, que ça l'agace aussi, de plaire aussi peu. Ce n'est comme son frère, qui a toujours été au-dessus de lui, en beauté, en charisme, en popularité. Il a eut quelques coups d'un soir, un peu, mais rares, très rare. Et puis il sait pas trop encore si il aime ça, ou pas. Même si des fois, il doit avouer que des petites minois, des petites fesses lui donnent envie d'être bien libertin.






42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

" Hurt me, bitch "

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 21/03/2016


MessageSujet: Re: D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me   Ven 23 Sep - 18:26

Cette description physique est kskjnhidjhglidhskjdbgkjbn ♥

Bienvenue à toi (^o^)o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me   Ven 23 Sep - 22:50


Tu es Validé !!!

Re-bienvenido p'tit fripon ! Tout est en ordre, une très très jolie fiche à mon sens et toujours un joli style d'écriture. J'aime ce genre d'histoire qui plus est, avec son lot de contraintes et de joyeusetés- Bref. Ce fut un plaisir. Il me tarde de le voir en action, et d'en apprendre un peu plus sur lui. Profite bien avec ton nouveau poussin !

Maintenant c'est le moment de rentrer dans l'arène !! Et pour cela ton devoir t'appelle... Il va falloir que tu mettes tes papiers en règle pour avoir la possibilité de jouer avec le beau monde qui compose City Of Vices !
- Recensement de ton Avatar : Un petit formulaire t'y attend pour t'ajouter au listing.
- Recensement de ton Métier : Il est important de travailler o/
- Parcours de ton personnage : Ses relations et ses rps, pour que l'on sache où tu en es.

Pour les demandes elles ne sont pas obligatoires mais tu es dans ton droit de les vouloir alors n'hésite pas !!
- Demande de rang : Si tu veux un petit surnom qui claque !
- Demande de Logement : Si tu as l'intention d'inviter du monde chez toi c'est mieux d'avoir un toit !
- Demande de RP : Pour enfin commencer à jouer !! Mais n'oublie pas de privilégier les demandes déjà postées

Voilà tu as toutes les cartes en main pour commencer l'aventure parmi nous, n'hésite pas à venir papoter sur la CB ou à contacter le staff au besoin o/
Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me   

Revenir en haut Aller en bas
 
D. Ethan Cromwell - Talk nerdy to me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Mazon [terminée]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || Les Vicieux || :: | Présentations | :: | Présentations Validées | :: | Les Impartiaux |-
Sauter vers: