Partagez | 
 

 Dantae Everardo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 22


MessageSujet: Dantae Everardo   Dim 3 Avr - 12:32





Everardo Dantae


Qui suis-je ?


☁  Mon personnage • ❝ Le sexe n’est pas l’amour, ce n’est qu’un territoire que l’amour s’approprie❞
Milan Kundera
Je me nomme Dantae Everaro (dire Dantè, avec le panache hispanique dans l’intonation s’il vous plait) et j'ai 21 ans. J'appartiens au groupe des Vils . Je suis de nationalité Américaine, enfin c’est ce qui est mis sur mes papiers… Enfin ce qu’il serait mis si j’en avais qui sont à jour… Mais je me sens plus proche de mes origines Andalouses. Je travaille actuellement comme Artiste de rue. J'aime ma liberté, mon libertinage aussi, le sexe, regarder le ciel peu importe la météo, marcher à pieds nus sur les pavés brûlants l’été, faire rire les enfants (oui bon… C’est niais je sais… ), les chatons, les autres animaux aussi, trainer au soleil et rencontrer des nouvelles personnes et je déteste … Plusieurs personnes liées à mon enfance, les gens qui se croient tout permis parce qu’ils ont du fric, la ville (mais c’est là que je gagne ma vie donc je n’ai pas el choix), mais je vous détaillerai ça plus bas. D'ailleurs sexuellement je suis Dominant/Dominé - Docile/Indocile, en fait tout dépend de mon partenaire et du feeling, je suis ouvert à tout. Et ma tête (comme elle te plait), c'est celle de Esmeralda genderbend, de Disney , me la vole pas j'y tiens ! J'ai bien lu le règlement en voici la preuve : VALIDÉ PAR ERWY , tu vois j'ai pas menti !


☁  Moi aussi j'existe ! • ❝ La bière n’est pas la réponse. La bière est la question, la réponse est « oui »❞
Hey ! Mon pseudo est Micheline et j'ai un certain âge. Je fais du RP depuis 8 ans, et j'adore ça. En ce moment mon expression favorite est "Diantre !", mais j'en change régulièrement. J'aime tout ça et je déteste plein de chose, mais je n'en dirais pas plus. J'ai découvert le forum par le biais de bouche à oreille / topsite / partenariat, et pour l'instant je le trouve crade. Les seules suggestions que j'ai à faire sont de faire le ménage hein !, donc tout va bien.


Caractère


❝ Je suis comme ça, tu ne me changeras pas ❞ • Dantæ est un garçon très énergique et enjoué, il prend toujours les choses du bon côté et avec beaucoup d’humour. Il pourrait être comparé à un chaton, toujours prêt à jouer avec tout même avec les pieds qui n’ont rien demandé. Il peut se montrer très affectueux mais aussi très jouette. Tout dépend vraiment de son humeur et de ses envies mais quand quelqu’un l’aborde et essaye de le séduire il aime jouer un peu avant d’accepter ses avances. Il aime voir jusqu’où quelqu’un peut aller pour l’avoir dans son lit. Il aime faire durer le jeu de séduction sur plusieurs jours. Mais certaines périodes de faiblesse il peut se laisser aller dans les bras du premier venu. Les gens les plus enjoués cachent bien leur déprime, mais quand elle déborde elle peut durer un certain temps. Dantae en fait partie… Son enjouement, sa bonne humeur, c’est une façon de se protéger, pour mieux surmonter sa déprime mais surtout la cacher. Pendant ces moments-là, Dantæ cherche juste à vider son esprit. Un coup d’un soir est le parfait remède pour ça. Un inconnu, un homme qu’il ne risque pas de revoir un jour, ou pas trop souvent. Une baise bien sauvage et sans sentiment, puis il file dès l’aube sans laisser la moindre trace de son passage.
Il peut se montrer très intrusif, il est sans gêne et fait un peu de ce qu’il veut, plus on le repousse plus il est capable de s’accrocher. Mais attention, il ne faut surtout pas lui donner l’impression de lui faire la charité. Il déteste ça. Il tient à sa liberté et même si la vie dans les rues et difficile il préfère ça à être attaché à une maison, une groupe, une famille,…
Qualités: enjoué, amical, énergique
Défauts: sans gêne, intrusif, peut se montrer agressif quand il laisse aller sa déprime, déteste les gens qui ont pitié de lui, légère addiction au sexe.



Physique


❝ Alors, je te plais comme ça ? ❞ • 1m78 pour 80 kg, d'origine Andalous et typé: la peau matte, les cheveux noirs. Les yeux verts, sous des sourcils épais. Les trais de son visages sont fins et délicats, un peu efféminé, il tiens beaucoup de sa mère. Il est musclé, mais pas par esthétisme, pour s'en sortir dans la rue il a besoin d'une bonne condition physique. Le bas de son dos est marqué d'une dépigmentation de la peau du à une vieille cicatrice. Il a très peu de poils, malgré ses origines, un simple filet de poils sous le nombril jusqu'à son pubis. Le reste de son corps n'est couvert que d'un léger duvet. Son oreille gauche est percée, celle de droite a juste une petite cicatrice. Il pourrait certainement être mannequin si il essayait, mais il refuse de manger encore moins que ce dont il peut se permettre en étant à la rue Heureusement pour lui son corps n'est pas trop marqué par le manque de nourriture.


Histoire


❝ Ceux qui te disent qu'ils ont toujours été heureux sont des menteurs ❞
[+18]

Je suis né dans un camp Gitan, j’ai grandi là-bas et ai été élevé dans l’esprit gitan, extrêmement porté sur la famille. J’étais l’ainé des enfants, j’avais une petite sœur et un petit frère. J’étais destiné à être le gros macho qui empêche quiconque de s’approcher de ma sœur ou de cogner sur mon petit frère. Seulement je n’ai jamais été fan de ce mode de vie prima-nostræ patriarcale. Mais surtout cette hypocrisie. Il faudrait voir les bagnoles et les camping-cars que certains se payent… Ils sont plus friqués qu’ils veulent bien le dire. On arrive avec nos gros sabots, on s’installe sur un terrain, avec ou sans autorisation, quitte à détruire un mur pour ça. Ça toujours eu le don de me taper sur les nerfs et peu importe mon âge ça a toujours créé des tensions avec les autres hommes du camp. Je me suis déjà pris de ces coups par mon père, même si ma mère était toujours là pour me défendre. Mais je ne me cachais pas derrière elle, je continuais à provoquer mon père, jusqu’à ce qu’elle arrive à le calmer. Je ne me suis jamais laissé faire. J’aime ma mère mais je n’ai jamais eu de liens forts avec ma famille… Mon frère et ma sœur ont la belle vie par rapport à ce qu’on attend de moi et je leurs en veux pour ça… Même si je suis conscient qu’ils n’y sont pour rien.

Puis un jour mon père a disparu, on n’a jamais su ce qu’il lui était arrivé… Mort, enfuit, emprisonné… Personne ne l’a jamais su… Moi je n’en étais pas plus triste… J’avais à peine 14 ans mais je n’ai mais eu de véritable lien avec mon père… Ce qui m’a le plus affecté c’était la peine de ma mère. Elle était une femme magnifique, la plus belle du camp. Et je ne dis pas ça parce que c’est ma mère, je le dis parce que c’était vrai. Mais à partir du jour où mon père a disparu elle s’est métamorphosée… Elle qui avait toujours l’air plus jeune de 10 ans, a commencé à vieillir à vue d’œil, ses cheveux sont devenus blancs, j’avais du mal à la reconnaitre. Elle ne sortait presque plus non plus… Quand on me demande aujourd’hui de quoi ma mère est morte, je réponds : de chagrin. Ça ne peut–être que ça. Un matin, j’avais 16 ans, je suis venu la réveiller comme je le faisais tous les jours. Mais cette fois elle n’a pas ouvert les yeux. Elle avait l’air paisible alors que depuis deux ans elle n’affichait plus qu’une mine déprimée. Là elle semblait être heureuse, apaisée…  Moi je pleurais toute les larmes de mon corps. Il m’a fallu plusieurs heures pour trouver le courage de sortir et annoncer sa mort aux autres.

A partir de ce jour je suis devenu le « chef de famille »… Normalement je l’étais déjà à la disparition de mon père, mais pour moi ma mère était à la tête de la famille… Cette fois j’avais ma sœur de 14 ans et mon frère de 12 ans à charge… Les autres familles étaient prêtes à aider tant qu’il le fallait mais ça m’a vite dépassé. J’étais à bout de force, ma sœur en pleine crise d’adolescence et mon petit frère en manque d’attention. Je n’en pouvais plus… Et puis… Il y a eu Juan… Il était toujours très discret, plus vieux que moi de 2 ans, je ne lui ai jamais beaucoup parlé… Mais un soir je suis parti me cacher dans un coin, près d’une petite rivière, caché à l’abri de tous, sauf d’un… Juan m’avait vu et m’avait suivi. Il a été le soutient qu’il fallait au bon moment, et quand il m’a embrassé je ne l’ai pas repoussé. Je me suis accroché à son cou alors que nos langues s’enlaçaient. Il glissait ses doigts sous ma chemise trop large. Il parcourait mon corps et ma peau frissonnait à son contact. Je « savais » que ce que je faisais était « mal »… Du moins c’est ce qu’on m’avait toujours appris. Mais je n’avais pas envie de le repousser, je ne me sentais pas en tort. Je le déshabillais moi aussi. Son corps nu m’excitait, quand j’ai eu son sexe devant les yeux je ne me suis pas posé de question et je l’ai pris en bouche pour le sucer. Il grondait au rythme de mes va et viens, moi je n’avais jamais bandé aussi fort. Je n’ai pas eu peur non plus quand il a pris mon sexe en main pour le caresser. Je l’ai finalement repoussé et je me suis mis à quatre pattes lui présentant mon arrière train, et il m’a baisé, c’était douloureux mais tellement bon. Comme si c’était précisément ce qu’il me fallait, je me sentais si bien, si détendus. Le sentir aller et venir en moi si fort, ça me faisait tellement de bien, ça me vidait l’esprit. J’ai jouis comme je ne l’avais jamais fait avant.

Après ça nous avons recommencé plusieurs fois, je venais le trouver presque tous les soirs. Il m’arrivait parfois de le plaquer contre un mur pour le prendre sauvagement. Parfois dans des lieux publics ça augmentait la tension le risque rendait la chose plus excitante… Le problème c’est que ce qui devait arriver arrivât. On s’est fait surprendre… Seulement… Chez nous, l’homosexualité n’est pas bien vue du tout… Notre culture est très conservatrice et religieuse, l’homosexualité est un acte grave. Mais je pensais que nous nous ferions simplement punir et puis nous pourrions nous revoir comme avant. Je n’avais plus de père pour me castagner, je n’avais pas peur. Je me faisais insulter, bousculer par les autres, rien qui ne m’affectait vraiment. Mais Juan n’est plus jamais sortir de la caravane de son père… Je m’inquiétais terriblement. Un jour alors que tout le monde était de sortie, je suis rentré discrètement… Sur la petite table j’ai eu peur de reconnaitre ces boules de chaire dans ce petit bocal… Mais quand je suis arrivé dans la chambre et que j’ai vu Juan, transpirant et délirant, un linge ensanglanté sur son bassin, je n’avais plus de doutes. Son père avait la réputation d’être plus sévère encore que le mien. C’était sa façon de dire « Tu as décidé d’être une pédale ? Tu ne veux plus être un homme tu ne le seras plus ! » J’ai pris peur et je me suis enfuit…Si il s’en est pris de cette façon à son propre fils, qui sait ce qu’il m’arrivera si il m’attrape. J’ai courus jusqu’à  mon mobile home, j’ai pris un sac et quelques affaires, un peu d’argent et j’ai couru jusqu’à ne plus savoir respirer et ensuite j’ai encore marché. Je ne m’en fais pas pour mon frère et ma sœur. Je ne me suis jamais bien occupé d’eux et nous n’avons jamais vraiment eu de liens tous les trois. Les autres s’en occuperont bien mieux que moi. J’ai marché jusqu’à tomber d’épuisement. Quelques jours plus tard j’étais à New-York… Là-bas il a fallu que je me débrouille, j’ai dormi dans la rue. J’ai appris à voler, d’abord le vol à la tire. Mais c’était trop risqué, j’ai alors appris à voler sans même que les gens en se rendent compte de mon passage. Ce n’était pas très lucratif donc j’ai ajouté une corde  à mon arc. Quand on sait voler un portefeuille dans une poche sans que la personne ne le sente, l’illusionnisme n’est plus qu’un jeu d’enfant… C’est ainsi que je suis devenu artiste de rue, je compose des numéros, je joue sur le stéréotype du gitan, je lis dans les lignes de leur main, je séduis les passantes et je les déleste autant que je le peux. Occasionnellement je vends mon corps... Je ne vis pas dans le luxe mais je peux me nourrir et m’acheter un sac de couchage d’alpinisme confortable qui me permet de ne pas avoir trop froid la nuit dans la rue… L’hiver il m’arrive de squatter chez des hommes que j’ai séduits, quand vraiment je ne trouve rien de mieux je vais dans un foyer… Mais vraiment quand je ne peux pas faire autrement ! J’aime ma liberté, mon mode de vie… Avec quelques autres sdf on se serre les coudes quand il faut. On a préféré ce système que de se battre comme d’autres pour un bout de carton. L’été je revends mon sac de couchage, je n’en ai plus vraiment besoin et si je le range dans un coin quelqu’un pourrait me le voler, du coup je préfère le vendre pour m’acheter à manger, des vêtements,... Et quand l’hiver approche je m’arrange pour pouvoir en acheter un nouveau. Je fais de même avec mes vêtements d’hiver d’ailleurs… Les nuits sont fraiches l’été aussi mais un carton me suffit pour me tenir au chaud… Être un gitan à la rue et sans papier, ça n'est pas facile tous les jours. Mais pour moi... Fuir les flics, les racistes, les homophobes et autres enfoirés en tout genre, ça met de l'animation et du frisson dans ma journée.




Même si tu le nourris, le loup regarde toujours dehors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mother Hacker

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Lun 4 Avr - 15:13


Bienvenue ♥️ Avant de te valider...

Rebienvenue parmi nous ♥️ Dantae donne de la couleur à ce forum, le petit rayon de soleil de NY !! Mais avant de te valider j'aimerais quelques petites précisions sur ton personnage


  • Pour le caractère, tu nous dépeints qu'une seule facette de ton personnage, ce côté enfantin-joueur qui l'amène à être un homme libertin. Mais j'aimerai en savoir plus sur ses autres facettes, sur la personne qu'il est au fond et pas seulement celle qu'il veut montrer... ses qualités mais aussi ses défauts !
  • Pour le physique, j'en attend aussi un peu plus, il est parfait physiquement mais pour qui ? Il est très typé et par rapport aux stéréotypes actuels, par rapport à la "norme" son physique ne l'est peut-être pas ?! Il peut même être un handicap social, un vecteur de préjugés ? Essaie d'approfondir la question Plus de détails, couleur des yeux, sa taille etc...
  • Pour l'histoire, tu commences en nous expliquant que pour les gitans la famille est très important. J'imagine que les "fils" sont très choyés d'une certaine façon, est-ce vraiment une punition réaliste que de castrer son fils ? Et pourquoi Dantae s'enfuit, il c'est passé plusieurs jours, personne ne l'a attaqué, personne ne va le punir alors pourquoi ? Qu'arrive t-il à sa soeur et son frère qu'il laisse derrière lui sans plus aucun parent pour s'occuper d'eux ? N'est-ce pas la famille qui importe le plus ? Pourquoi laisse t-il sa "vie" qui, même s'il est gitan, est bien plus "confortable" qu'une vie dans les rues de NY surtout en hiver où les températures peuvent chuter à moins seize degrés en moyenne ! J'aimerais que tu approfondisses les raisons, les conséquences et son état psychologique après ce qu'il a vu et fait.


N'hésite pas si tu as des questions, sinon répond à la suite de ce message quand tu auras modifié/ajouté pour que je puisse te valider ! Au boulot

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city-of-vices.brulant.net


avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Lun 4 Avr - 15:27

C'était donc ça qui ne t'allait pas, merci d'avoir rassasié ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Lun 4 Avr - 16:27

voilà si il y encore quelque chose que tu as mal compris préviens moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mother Hacker

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Jeu 7 Avr - 16:42

Il y a une différence entre mal comprendre et demander des précisions Babe, c'est surtout pour te faciliter les choses par la suite et renseigner tes futurs partenaires de rp au mieux. C'est correct en tout cas, mais j'attends toujours des précisions au sujet de son caractère, notamment dans la partie défauts (le ton pédant par exemple, c'est plutôt un défaut tu sais ♥️ ) et au sujet de son physique. Peu importe qu'il soit « parfait » ou non, il reste qu'aux USA il restera discriminé parce que c'est un hispanique en plus d'être à la rue, à toi de voir où tu veux caser ça.

Après, quitte à souligner ce qui a déjà été lu dans ta fiche, tu aurais pu mettre toutes tes modifications en gras. Bref, tu sais quoi faire maintenant.

C'est chiant hein ? ♥️

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city-of-vices.brulant.net


avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Dim 10 Avr - 13:12

Je ne vois pas tellement ce que vous voulez de plus dans le caractère mais bon... Voilà j'ai modifié... Sérieusement cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Dim 10 Avr - 13:34

Hello, je te répond rapidement vu que je suis là. On fera un point ensuite avec Vladoudou  

Master Vicious a écrit:
N'hésite pas si tu as des questions

Comme on le précise à chaque fois, on est là pour vous aider, pour répondre à vos questions, pour vous donner des idées, pour vous orienter ! Si tu as des doutes, si tu ne comprends pas nos demandes, il n'y aucun soucis à venir nous voir pour qu'on en parle, c'est en échangeant à plusieurs qu'on arrive à affiner ses idées et à avancer

Je pense que pour le caractère c'est bon, tu as choisi de lister ses qualités et défauts, c'est un choix qui me semble efficace sans se prendre la tête à rentrer dans les détails et faire des pavés ! XD

Pour le physique je ne comprend pas, je remarque que tu as supprimé pas mal de chose (il y a moins de matière) mais sans rien ajouter à part son poids et sa taille. Nous t'avons recommandé d'approfondir cette partie parce que Dantae a un physique atypique de part ses origines et les "gitans" les personnes de couleurs ne sont pas très bien vu aux USA même si la population afro-américaine et hispanique est puissante ils sont quand même "parqués" et pas bien intégrés à la société. Alors même s'il est beau et attire, il doit-être sujet à cette discrimination, cette méfiance qu'ont les gens fassent à ces "voleurs" "pollueur" etc.

Bref il ne faut pas hésiter à nous demander des précisions, j'espère t'en avoir donné ici. On va voir avec Vlad pour la suite et suivant ce que tu veux, donc dis nous quand c'est tout nickel pour toi ou si tu as une autre vision, d'autres attentes, ou des questions
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Dim 10 Avr - 14:04

En fait pour les discriminations je les ai rajoutées à la fin de son histoire, je trouvais que ça ne servait à rien de mettre ça dans le physique, vu que des discriminations il n'en a pas que parce qu'il était gitan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mother Hacker

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: Re: Dantae Everardo   Dim 10 Avr - 14:39


Tu es Validé !!!

Eh bien voilà, c'est bon coco, tu es validé ! ♥️ Je sens que toi, tu as le potentiel pour en faire chier plus d'un et même obtenir des informations très intéressantes ici et là, je devrais peut être t'exploiter t'utiliser te contacter à l'occasion... Fais gaffe à ne pas entraîner d'autres castrations dans le secteur, on tient aux bijoux de nos mâles par ici !  

Maintenant c'est le moment de rentrer dans l'arène !! Et pour cela ton devoir t'appelle... Il va falloir que tu mettes tes papiers en règles pour avoir la possibilité de jouer avec le beau monde qui compose City Of Vices!
- Recensement de ton Avatar : Un petit formulaire t'y attend pour t'ajouter au listing ^^
- Recensement de ton Métier : Il est important de travailler o/
- Parcours de ton personnage : Ses relations et ses rps, pour que l'on sache où tu en es ;)
Pour les demandes elles ne sont pas obligatoires mais tu es dans ton droit de les vouloir alors n'hésites pas !!
- Demande de rang : Si tu veux un petit surnom qui claque !
- Demande de Logement : Si tu as l'intention d'inviter du monde chez toi c'est mieux d'avoir un toit !
- Demande de RP : Pour enfin commencer à jouer !! Mais n'oublies pas de privilégier les demandes déjà postées ^^

Voilà tu as toutes les cartes en main pour commencer l'aventure parmi nous, n'hésite pas à venir papoter sur la CB ou à contacter le staff au besoin o/
Bon jeu !!


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city-of-vices.brulant.net


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dantae Everardo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dantae Everardo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || Les Vicieux || :: | Présentations | :: | Présentations Validées | :: | Les Vils |-
Sauter vers: