Partagez | 
 

 1. Le Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mother Hacker

avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 19/01/2016


MessageSujet: 1. Le Contexte   Ven 22 Jan - 15:44


Contexte


New-York City, Big Apple était la ville la plus peuplée des USA, une ville mondiale, cosmopolite et multiculturelle. Son rayonnement et son avancée dans les domaines aussi bien technologiques qu'éducatifs - entre autres - étaient connus à l'autre bout du monde, enviés et respectés par plus d'une métropole étrangère. New-York avait tout pour plaire, mais ça c'était avant, avant que tout le monde s'en fiche éperdument au profit de sa face la plus sombre.

Lorsque le climat est au beau fixe depuis trop longtemps, il arrive toujours un moment où les choses se gâtent. L'embourgeoisement apparent de la population commence à s'effriter et l'on voit de plus en plus ici et là la pauvreté cachée remonter timidement à la surface. Et pas que la pauvreté - hélas - un voisin vous a peut-être déjà rapporté qu'il avait vu ce qui pouvait ressembler à de la chair humaine, un membre humain, en prenant un raccourci pour rentrer chez lui. Cela devient malheureusement de plus en plus fréquent, qui sait si demain ça ne sera pas un proche effaré qui se hâtera de vous dire ce qu'il a bien pu voir ?

Cela étant dit, la Presse se veut rassurante et optimiste malgré les faits divers et autres gazettes alimentant toujours plus les macabres contes urbains dont est si friande une bonne partie de la population. Les habitants ne s'en cachent pas spécialement non plus et ont même fini par accepter en riant le surnom donné à leur ville par les petites frappes : « City of Vices »

Le surnom est cool, déluré, on sent la liberté mais surtout, on sent que tout devient possible à City of Vices. Officiellement le surnom n'est pas reconnu, mais on sait tous ici pour quelles raisons on y va ou on y vit. Tout le monde en dehors du coeur de New-York, à Manhattan, a entendu dire que les habitants de CoV sont vicieux sous couverture de personnes civilisées. Il fait bon de rejeter sur le dos des new-yorkais les plus morbides attirances, pour vous qui vivait en son sein, c'est très probablement de la jalousie mal placée. Les autres sont jaloux de voir que New-York attire chaque année de plus en plus de visiteurs. CoV a beaucoup misé sur cette tendance et est aujourd'hui devenue la destination préférée des VIP et autres amoureux du divertissement, où qu'il soit. Las Vegas ne fait plus le poids et n'attire plus autant qu'autrefois.

Vous, dans tout cela ? Vous avez peut être une vision différente des choses. Peut-être que cette soudaine richesse explosant tous les plafonds vous fait peur, peut être que vous êtes témoin d'une réalité beaucoup plus dure que celle vendue aux touristes. Vous le savez... On a tous un vice en soi, qu'il soit latent ou avéré, la seule question reste à savoir si oui ou non on veut le laisser s'exprimer et jusqu'à quel point. Peut être que vous niez corps et âme ce qui pourrait être une vérité générale, en vous disant que vous, vous êtes irréprochable et n'avez aucun vice à vous reprocher, n'est-ce pas ? D'après les dires et les articles, la criminalité a à peine augmenté. 2 ou 3 morts de plus que l'année précédente ? Plus ? Tiens, ça, vous êtes certain de ne pas l'avoir lu dans les faits divers. Pourtant, vous avez l'impression que le vice peut vous sauter au visage au moindre coin de rue...

Les jeunes branleurs au service des gangs de la ville comme les étudiants et certains médias ont fini par donner des surnoms à certaines castes de la population : les Courageux servent le bien, protègent la veuve et l'orphelin, ils sont la police, les forces de l'ordre, les pompiers, les sauveurs du peuple et des oppressés. Les Impartiaux sont des personnalités publiques qui ont tendance à faire profil bas ou à exagérer leurs propos, des beaux-parleurs qui cachent ceux pour qui le mot « Justice » a encore un sens. Les Curieux les aident ou les enfoncent au choix - et surtout selon les tendances de ceux qui les financent - ce sont des fouines tout-terrain qu'on veut absolument censurer à tout prix ou des journalopes affirmées qui vendraient père et mère pour y arriver. Il y a les Vils aussi, des caïds, des enfoirés qui aiment le chaos et l'argent facile sur le dos d'autrui, au profit de la vie d'autrui même. Et puis il y a tout le reste, les Pêcheurs. Dans une ville où le catholicisme reste important malgré tout, ils sont ceux qui ne préfèrent pas prendre de parti officiellement mais qui sont susceptibles de plonger d'un côté ou de l'autre à tout moment, ils vivent au gré des évènements, ils sont vus comme des agnelets inoffensifs, pourtant on soupçonne parmi eux les pires loups sociopathes déguisés en brebis galeuses.

Et parmi tout cela, il y a un gars célèbre sur le net, un hacker connu sous le pseudonyme de « Master Vicious ». Son site internet a explosé niveau popularité, tout ça parce qu'il relaie des informations qui devraient rester à jamais confidentielles, avec preuves à l'appui. Ce petit malin se fait discret ces derniers temps, fatigué de semer la zizanie dans les esprits les plus simples ou bien se prépare-t-il à révéler un gros coup ?

Rien n'est moins sûr avec un instable pareil.

Tu sais où tu mets les pieds en venant ici, à CoV.
Tu le sais moins mais tu le vis quand tu es né en plein dedans, c'est normal que ce soit comme ça, n'est-ce pas ?

Pas besoin de m'en dire plus sur toi pour que je te dise déjà ce que tu es : un Vicieux



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://city-of-vices.brulant.net
 
1. Le Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
City of Vices :: City Of Vices :: || La Constitution || :: | Contexte, Lois & Crédit |-
Sauter vers: